Consignes rédactionnelles

  • Police : Times, normal, 12 points, interligne et demi.

  • Trois niveaux de subdivision (titre 1, titre 2, titre 3). Pas de titre pour l’introduction.

  • Citations de trois lignes ou moins toujours entre guillemets à la française (« … ») et insérées dans le corps du texte. Ne pas utiliser l’italique. Citations de plus de trois lignes sont placées en normal centré.

  • Toute citation dans une langue autre que le français ou l'arabe doit être traduite en note de bas de page.

  • Les noms propres sont en lettres minuscules et non en capitales.

  • Tous les éléments visuels (tableau, schéma, graphique, figure, image) d’un texte sont titrés et numérotés et, s’il y a lieu, on indique la source et/ou une légende. 

  • En dehors des bibliographies, ne pas mettre les noms de personnes entièrement en capitales, ni les titres de journaux.

Présentation des références en fin d’article.

Ne mentionner que les références des documents utilisés dans le texte. Les références ne sont pas citées en entier dans le texte. Sont seulement spécifiées, dans le corps du texte et entre parenthèses, le nom de l’auteur, la date de publication de l’ouvrage ou de l’article ou du chapitre auquel on se réfère et le numéro de la page citée (Normes APA). Par exemple, « On estime en Angleterre (Bottine, 1897 : 43) que la radio... ».

Les références sont regroupées en fin d’article et sont classées par ordre alphabétique sous le titre « Références bibliographiques ». Seuls apparaissent les titres consultés dans le corps du texte. Si l’on réfère à deux ou plusieurs publications d’un même auteur d’une seule année, il faut les distinguer en utilisant des lettres minuscules. Par exemple, 2005a, 2005b, 2005c.

Pour en savoir plus

COSSETTE, Pierre (2009), Publier dans une revue savante. Les 10 règles du chercheur convaincant, Québec, Presses de l’Université du Québec.

Commentaires (4)

Knaz Wissem
  • 1. Knaz Wissem | 11/12/2019
Bonjour. Pourrais-je vous soumettre un article pour une éventuelle publication dans votre revue.

· Le titre de l'article : Les ressorts manipulateurs des infox ou comment duper l'auditoire?
· Une brève description de son contenu et l'indication du/des domaines(s) de recherche concerné(s) :
Notre article a pour objet les fake news et leurs actes illocutoires et perlocutoires (en discours). Celle-ci s’inscrit dans le cadre de l’étude de la portée des informations trompeuses sur les destinataires et les actes de langage qu’elles accomplissent. L’idée fondamentale est de décrire certains ressorts manipulateurs de fake news, que nous avons recueillis sur la toile et sur les réseaux sociaux, via une analyse des actes de langage.
Nous tenterons ainsi d’analyser les enjeux communicationnels de l’information trompeuse en nous focalisant sur quelques faits langagiers significatifs. La visée de notre travail est de sonder les infox à la lumière d’une approche pragmatique.
Pour ce faire, notre réflexion portera essentiellement sur non seulement l’essence (le caractère fondamental) d’une fake news et les modalités linguistiques et argumentatives de ce genre de discours manipulatoire mais aussi sur les actes de langage explicites ou implicites ayant pour but de flouer l’auditoire au moyen de divers procédés langagiers (métaphores abusives, amalgames, arguments fallacieux, etc.). Nous terminerons notre exposé en abordant les différentes catégories de fake news qui ont acquis leurs lettres de noblesse surtout suite à l’apparition des réseaux sociaux où les « murs » fleurissent d’informations trompeuses. Par conséquent, ces infox font réagir les internautes, devenant eux-mêmes, les porte-voix d’une information erronée aux dépens des médias traditionnels accusant le coup.

M. WISSEM KNAZ

Enseignant-chercheur (grade de Maître-assistant) à la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de Sousse (Université de Sousse)

Membre du laboratoire Langues, Discours et Cultures (Université de Jendouba)

Mes intérêts : la prédication nominale (description syntactico-sémantique), la lexicologie, le discours numérique, le langage des réseaux sociaux, etc.

Cordialement.
M. WISSEM KNAZ
Maître-assistant à la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de Sousse (Université de Sousse).
Lamouri
  • 2. Lamouri | 01/09/2016
Bonsoir,

Sous quel format les textes doivent-ils être envoyés (word, pdf...)?

Cordialement,
BENSELIM Abdelkrim
  • 3. BENSELIM Abdelkrim | 14/06/2016
bonjour,
Très bonne initiative. Toutes mes félicitations. Et surtout bonne continuation.
KACHAI
  • 4. KACHAI | 25/05/2016
Je crois que cela peut enclencher une nouvelle dynamique en matière de productions scientifiques ayant trait au langage. Toutes les grandes réalisations ont commencé à partir de "modestes" conceptions pour ensuite s'épanouir et s'arracher une place dans l’échiquier scientifique mondial. Je souhaite foncièrement qu'il en aille ainsi pour la "jeune" RASDL! Merci!

Ajouter un commentaire